Compagnie Interstices > De quoi hier sera fait

Accueil > Compagnie Interstices > De quoi hier sera fait

De quoi hier sera fait

Sommes-nous aujourd’hui en capacité de définir nos désirs quant au « commun » ?  Toute la philosophie de Fourier repose, en effet, sur le postulat suivant : il ne s’agit pas d’élaborer un lieu qui n’existerait pas (u-topie) mais bien un bon lieu (eu-topie), un modèle de société basée sur un principe d’harmonie des passions, un monde où le désir humain serait « inscrit dans l’ordre des causes » (Simone Debout), un monde où nos passions pourraient se combiner et s’accorder l’une à l’autre. Dans une telle perspective, l’individu n’apparaît pas comme un être isolé et autosuffisant mais bien comme une distribution passionnelle, une somme de localisations affectives et désirantes.

L’Atelline a souhaité accompagner cette création pour plateau pour ce qu’elle raconte de l’espace public et parce qu’elle interroge le principe d’un « futur désirable ». Cet accueil en résidence sera préparé et travaillé sur le territoire au préalable par l’Atelline. Processus de collecte de paroles, d’écriture, formes performées, rencontres avec les acteurs sociaux et locaux, liens avec les habitants seront mis en œuvre.  La recherche artistique de la compagnie durant son séjour au sein d’un centre d’hébergement d’urgence interrogera les notions de ville accueillante et celle du travail social (écriture d’un personnage), de flux migratoires, de nomadisme, en écho à la pensée de Charles Fourier.

Soutiens

Production : //Interstices
Coproduction :
Théâtre des 13 Vents centre dramatique national Montpellier – Ensemble Artistique 2018-20
MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis
MC2 : Grenoble
L’Empreinte, scène nationale de Brive-Tulle<
Théâtre du Beauvaisis, scène nationale de l’Oise – Artistes associés 2016-19
L’Usine, centre national des arts de la rue et de l’espace public (Tournefeuille/Toulouse Métropole)
L’Atelline, lieu d’activation art et espace public, Juvignac
(finalisation de la production en cours)

Infos pratiques

Résidence de création du 1 au 5/04 – Quartier Mosson, Montpellier – CHRS Regain Adages

Compagnie Interstices

Interstices est une compagnie de théâtre basée à Montpellier. Issue du théâtre universitaire, elle devient professionnelle en 2003 avec une première mise en scène de Paysage sous surveillance de Heiner Müller au Théâtre du Hangar. La direction artistique est confiée à Marie Lamachère qui creuse une poïétique et une dramaturgie d’acteur qui doivent autant à la danse, à la littérature, à la philosophie, qu’au théâtre. Par ce travail, le théâtre devient le lieu d’une suspension, d’une interrogation de l’histoire.

Équipe

Textes et dramaturgie :
Barbara Métais-Chastanier
Conception et mise en scène :
Marie Lamachère
Assistante :
Jade Maignan
Scénographie :
Delphine Brouard
Création lumières :
Franck Besson
Régie générale :
Thierry Varenne

Avec :

Michaël Hallouin, Laurélie Riffault, Damien Valero et 4 acteurs-performers (distribution en cours)

L’Atelline propose :

Une mise relation avec des porteurs d’utopies et professionnels de la fabrique de la ville

Un accompagnement renforcé par un accueil en résidence et un apport en coproduction

Un travail éditorial en mesure de conserver une trace de cette résidence

Le lancement d’un partenariat avec l’ENSAM (en cours de mise en œuvre)