Les laboratoires de recherche-action chorégraphiques_corps en espace public

Accueil > Les laboratoires de recherche-action chorégraphiques_corps en espace public

Objectifs

> Soutien à l’émergence, à la création et  à la diffusion des écritures chorégraphiques dans l’espace public

 >Formation et transmission des méthodes d’écritures actives en contexte et des principes techniques à l’attention des artistes -chercheurs pour apprendre à faire oeuvre en contexte

> Documenter la façon dont le corps est pris en compte dans l’aménagement des différents typologies d’espaces publics expérimentés

Modalités de candidatures et de mise en oeuvre

L’atelier de recherche chorégraphique est ouvert aux étudiants-artistes-chercheurs en Danse inscrits au Master Exerce de l’ICI-CNN de Montpellier ou dans tout autre e (Conservatoires, Université etc.) désirant s’outiller et développer une recherche action chorégraphique contextualisée en espace public.

Conçu comme une résidence immersive et en contexte, les candidats à l’atelier doivent être porteurs d’un travail de recherche et de création chorégraphique et à la recherche de contextes d’immersion. Ces contextes peuvent être de toutes natures et de toutes typologies (espace urbains, périurbains, grands sites naturels, observatoire d’astronomie, chemins, places publiques …) mais doivent être situé sur les territoires d’implantation de l’Atelline ( Métropole de Montpellier, Département de l’Hérault, ou un Parc naturel régional sur la Région Occitanie).

Le laboratoire devra également documenter une réflexion et une analyse sur la prise en compte du corps ( à tous les stades de développement de l’enfance à la vieillesse) dans la conception de l’espace public et des contextes choisis et expérimentés lors du laboratoire.

Imaginé en dehors de toute impératif de création ou de diffusion immédiate, l’économie des laboratoires de recherche action chorégraphiques repose sur des dispositifs de financements spécifiques dédiés à la recherche, tel que le dispositif Exerce mise en place par Occitanie en scène pour l’accueil des artistes-chercheurs du master Exerce ou sur des recherches de financements spécifiques réalisées par l’Atelline sur chaque laboratoire.

Pour répondre à la demande accrue de nombreux artistes du champ chorégraphique de pouvoir à un moment de leur parcours quitter le plateau pour travailler en contexte et développer des mécanismes d’écritures artistiques au contact des réalités humaines, biologiques, animales, culturelles, géographiques, politiques vécues sur les territoires. L’Atelline a imaginé Les Ateliers – recherche-action chorégraphiques un dispositif innovant de recherche, de soutien et d’accompagnement à la création contextuelle en espace public.   

Conçu à la fois comme un laboratoire de recherche -action en art et comme une résidence immersive sur un travail de création en cours, les ateliers de recherche chorégraphiques permettent aux artistes et chercheurs accueillis  de comprendre les formes contemporaines investissant l’espace urbain ou le paysage, les esthétiques participatives ou actives, les outils méthodologiques, les réflexes d’écriture et de repérage technique pour apprendre à faire oeuvre dans et avec l’espace public. Chaque laboratoire de recherche viendra également observer et  documenter  la façon dont le corps est pris en compte dans l’aménagement de différentes typologies d’espaces publics des contextes expérimentés. 

Les partenariats actifs

> Master Exerce et Dispositif Exerce en Région Occitanie inité par Réseau en Scène 
Université Paul Valéry et  l’Institut chorégraphique international – CCN Montpellier Occitanie / Pyrénées Méditerranée
Initié en 2011 avec l’université Paul-Valéry de Montpellier et le réseau , le Master Exerce de  l’Institut chorégraphique international – CCN Montpellier Occitanie / Pyrénées Méditerranée est l’unique formation en France intégrée à un Centre chorégraphique national accueillant des étudiants-artistes-chercheurs au sein d’un centre chorégraphique… En savoir +

Laboratoire chorégraphique 2018

Laboratoire chorégraphique 2017