Sélectionner une page

Portraits photographiques & audio
d’habitant.e.s en leurs paysages
Cournonterral, Saint-Georges-d’Orques, Saussan,
Villeneuve-les-Maguelone, Saint-Drézéry

Œuvrant au soutien, à l’accompagnement et à la diffusion des arts vivants en espace public, l’Atelline a développé un axe de travail sur les paysages ; la « Fabrique des Paysages » se vit comme un champ d’expériences artistiques, de laboratoire créatif sur nos relations aux espaces publics dans leur complexité et leur dimension relationnelle.

PAYSAGES INTIMES se donne pour trajectoire de documenter de manière sensible la singularité du rapport d’habitant.e.s à leur environnement quotidien. Nous posons comme postulats qu’habiter un territoire c’est accepter d’en être habité et que la création artistique peut agir comme un révélateur des expériences sensibles du lieu. La pluralité paysagère des trente et une communes de la métropole est le terrain que nous avons choisi pour ce projet.

Pour le deuxième volet de PAYSAGES INTIMES, c’est à la photographe Alexandra Frankewitz du collectif Transit que nous avons confié la tâche de cartographier cinq nouvelles communes de la métropole. Sur les invitations formulées par les habitant.e.s, parties prenantes du projet, nous avons donc arpenté les communes de Cournonterral, de Saint-Georges-d’Orques, de Saussan, de Villeneuve-les-Maguelone et de Saint-Drézéry.

Cette exposition est imaginée comme une balade en quelques paysages de la Métropole de Montpellier, au travers du regard de celles et de ceux qui y vivent.

Les prochaines éditions de PAYSAGES INTIMES prendront d’autres formes, sur d’autres communes, confiés à d’autres artistes…

Saint-Drézéry

Villeneuve-les-Maguelone

Saint-Georges-d’Orques

Cournonterral

Saussan