Diffusion artistique contextualisée : #Génération(s)

Accueil > Diffusion artistique contextualisée : #Génération(s)

Le rôle de l’Atelline est de mettre en relation, en interaction, de créer les conditions de cette rencontre, du dialogue entre artistes – œuvres – habitants – territoires.

Cela passe par un travail de proximité sous forme de projets artistiques in situ, de créations et d’expériences partagées avec un territoire et ses habitants, de résidences décentralisées, de convocations publiques à des étapes de travail (plus ou moins abouties selon le moment) suivies d’échanges entre artistes et spectateurs ; mais aussi par le développement de partenariats avec les acteurs sociaux, culturels, associatifs ou institutionnels, les communes selon les projets artistiques, leur nature, leurs modalités de réalisation, les processus de création à l’œuvre.

Expérimentés dès 2018, nous poursuivrons et intensifierons sur 2019 des projets d’action culturelle et des projets éditoriaux en écho ou contrepoint de certains projets artistiques soutenus. Ces formes participatives travailleront la question de l’empreinte laissée par ces présences artistiques.

Plus informations ici et par mail sur

#Génération(s) – Note d’intention

Depuis 2017, la compagnie Le Cri Dévot développe une recherche artistique basée sur l’œuvre auto- socio-biographique Les Années d’Annie Ernaux. L’histoire de la vie d’une femme traversant les années 50 jusqu’au début du 21ème siècle : sa place dans la société, sa condition, ses multiples rôles sociaux ; une femme sans cesse transformée par les époques, les âges, les modes et les styles… Son œuvre s’achève en 2007 sur ces mots : « Sauver quelque chose du temps où l’on ne sera plus jamais. » Dès lors, qui pour écrire une suite de cette mémoire collective ? Comment composer – à la manière de l’auteure – un texte à la fois sensible et fidèle à ses principes d’écriture ? Comment raconter ces nouvelles années et les souvenirs intimes d’un groupe de jeunes ? Notre pari, c’est aujourd’hui d’inventer, avec la complicité d’un échantillon d’adolescents, un manifeste poétique de leur génération.

#generation(s) : manifeste poétique pour adolescent.e.s / né.e.s à partir des années 2000. #generation(s) : parce qu’il est nécessaire d’écrire sur – ce que tu es – aujourd’hui, en 2020. #generation(s) : c’est la suite d’une histoire que tu as en commun avec tes grands-parents, tes parents, tous ces gens un peu «vieux» autour de toi…

#generation(s) : une tentative de composer le puzzle d’une mémoire collective.

#generation(s) : ton enfance, tes souvenirs, tes photos d’identité, tes posters, ta playlist, tes figurines,
tes rêves, tes peurs, ton regard sur le monde.

#generation(s) : c’est l’histoire de ta vie, de celle de ton petit frère, de la fille assise à côté de toi dans le bus, et aussi celle du mec près du radiateur à qui tu n’as jamais parlé.
#generation(s) : c’est la parole d’un échantillon de la population qui rassemble quand même plusieurs milliers d’individus. Alors, ta voix, elle doit se faire entendre.

Engagement et implication, qualité d’écoute, concentration, vivacité, exigence autant que plaisir de jouer… sont les maîtres mots de cette proposition originale et intense où il s’agit de bousculer les limites du possible et du théâtre, et surtout de mettre en jeu, dans l’urgence, l’élan créateur des adolescents.

Partenaires

Cette résidence artistique en quartiers avec création partagées se déploiera à l’échelle de trois communes de la Métropole de Montpellier, portée par trois partenaires :

> L’Atelline à Juvignac

> La Chapelle à Montpellier

> Festins de Pierre à Saint-Jean de Védas

Calendrier

> Mars : 3 Soirées de lancement (une par territoire) Les Instantanés « La trilogie du samedi » en trois soirées. Chaque représentation sera suivie d’un temps de rencontre avec les jeunes habitants et de présentation du projet #génération(s)

> 15 et 16 mai :  weekends «marathon» (un par territoire) Mêlant travail d’écriture et découverte du roman d’Annie Ernaux, Les Années en vue de créer la partition verbale des souvenirs marquants des jeunes habitants

> 20 et 21 juin : weekend commun avec restitution publique à l’occasion de la fête de la musique

> 5 et 6 septembre : weekend commun avec reprise et répétition générale pour le Festin de Pierres à Saint-Jean-De-Védas

> 12 et 13 septembre : représentations finales au Festival Festins de Pierre

Compagnie Le Cri Dévot 

Créé en 2011 à Montpellier, la compagnie Le Cri Dévot développe sa démarche artistique autour des écritures du réel et des projets participatifs. Ces dernières créations abordent le thème de la transmission et de la mémoire collective sous l’angle de la famille et de l’adolescence (Vivarium, création 2016), des souvenirs et de la communauté (Notre Empreinte, création 2017), du rapport à la grande Histoire du XXème siècle (Diptyque Mémoire & Résistance, création 2017 et La Troisième Vague, création 2016). Les nouvelles pistes de création autour du projet pluridisciplinaire Save The Date ! vont se tisser en Lozère de 2018 à 2021. Cette investigation artistique sur la mémoire collective, interroge plus particulièrement les marqueurs d’époque et les transformations sociales survenues en France ces 70 dernières années. Le texte “Les Années” d’Annie Ernaux, sera le fil rouge de ce nouveau cycle de création.

Le Cri Dévot est compagnie conventionnée par la Région Occitanie depuis 2018. La compagnie reçoit le soutien au fonctionnement de la Ville de Montpellier. Elle a bénéficié d’un conventionnement du département de l’Hérault en 2016-2017. Depuis 2018 et pour une durée de  trois saisons, la compagnie devient compagnie complice des Scènes Croisées de Lozère, Scène conventionnée d’intérêt national “art en territoire”.