2019_ “Conversations sous un préau” démarche urbanistique participative

Accueil > 2019_ “Conversations sous un préau” démarche urbanistique participative

“Conversations sous un préau” démarque urbanistique participative

Le bureau d’urbanisme et paysage, l’Agence Actions Territoires travaillait en 2017 à la révision du PLU d’Aspiran. Lors des études, il est apparu un enjeu important sur un bâtiment – l’ancienne école St Joseph – que la commune souhaite acquérir. L’Agence a ainsi été missionnée par la municipalité d’Aspiran pour mener une étude de faisabilité et de programme à y intégrer.

Il s’agit donc pour l’Agence Actions Territoires :

> d’explorer les multiples possibilités qu’offre le lieu

> de définir les besoins des habitants de la commune / du territoire

> d’aboutir à une faisabilité définissant le programme (usages) et les potentialités spatiales de l’existant et des extérieurs (esquisse sommaire) avec un bilan financier.

Suite au projet artistique mené par l’Agence de Géographie Affective et l’Atelline dans l’ancienne école maternelle du Chat perché de Castries en 2017, l’Atelline a été sollicitée par l’Agence Actions et Territoires pour élaborer et accompagner cette réflexion sur la réhabilitation et le changement de destination d’une ancienne école privée au cœur du village, en favorisant une approche artistique et sensible.

L’Agence d’urbanisme a proposé à la municipalité d’Aspiran d’inscrire cette réflexion dans le cadre d’une démarche d’urbanisme culturel en associant à leur travail des artistes et la concertation des habitants, en s’associant les compétences et les valeurs que fait vivre l’Atelline.

La municipalité a fait le choix audacieux de cette démarche expérimentale et innovante.

Ancrage

Juin 2017, le bureau d’étude en urbanisme et paysage, l’Agence Actions Territoires en charge de l’étude du plan local d’urbanisme du village d’Aspiran  (34)  propose à l’Atelline de co-construire l’étude de réhabilitation et de réaffectation de l’ancienne école privée du village. Consciente de l’urgence qu’il y a à replacer les habitants au coeur des projets publics, l’équipe municipale d’Aspiran, porteuse d’une action forte, accepte de s’inscrire dans cette approche.

Sont alors programmés :

> Une résidence et cinq représentations d’Ici Maintenant en mai 2018, de l’Agence de géographie affective en partenariat avec le Sillon, scène conventionnée d’intérêt national Art en Territoire

> Un workshop étudiants en partenariat avec l’ENSAM , École nationale supérieure d’architecture de Montpellier avec immersion dans la commune et rencontres avec la population

> Une étude de faisabilité par l’Agence Actions Territoires avec participation habitante

> L’édition par l’Atelline de quatre cahiers, « Cahiers Conversations sous un préau » en vu de documenter et de garder la trace de cette expérience